27.10.10

Omar, un enfant...

Un vieux pashtoun médite...

Il se rappelle que l'Afghanistan, son pays, a connu les invasions de l'Empire brittanique, puis celle des Soviétiques, puis la domination terrible des Talibans, puis l'attaque sauvage et injustifiée des Étasuniens qui s'y sont embourbés tandis que les Canadiens sont venus essayer de balayer les restes. Les querelles tribales ont, elles, perduré pendant tous ce temps.

Il pense au jeune Omar Khadr, qui a passé plus du tiers de sa vie dans la lointaine prison de Guantanamo. Ce jeune Omar qui est canadien, mais que son pays (le seul des nations occidentales à refuser d'aider un de ses ressortissants!) refuse obstinément de rapatrier. Ce jeune qui a comme tort principal d'avoir été élevé par un père extrémiste puis d'avoir (semble-t-il) tué UN soldat américain alors qu'il avait 15 ans. UN. SOLDAT...
Un gamin...
Le vieil homme est songeur; des soldats occidentaux qui détruisent un village et massacrent des civils, même femmes ou enfants, on appelle cela une bavure, un dommage collatéral ou même parfois de la légitime défense (même si, il faut le préciser, ces soldats ont envahi le pays poussés par une pulsion de vengeance irrationnelle)!! Peu importe la quantité de victimes civiles, c'est une question de détail.
Des agents de sécurité de firmes privées (appelons ça des mercenaires...) ont eux aussi le droit de tuer un indigène, ils ne s'attireront pas d'autre problème que celui de vivre avec leur conscience (pour autant qu'ils en soient dotés d'une).
PAR CONTRE, quand un "enfant-soldat" (un gamin) de 15 ans TUE UN SOLDAT étasunien(semble-t-il), on parle cette fois-ci de CRIME grave, l'enfant sera voué à la prison (et une prison odieuse, parfaitement illégale, celle de Guantanamo), à la torture, aux pressions de toutes sortes. Son pays (le Canada) lui tournera même le dos.

Pourquoi traiter un enfant ainsi? Pas comme un mineur, pas comme un homme, même pas comme un soldat mais comme une bête? Que pourrait bien devenir cet adolescent après une épreuve pareille?

Le vieillard essuie une larme et se demande ce que ça peut encore vouloir dire, d'être un homme, aujourd'hui...

1 commentaire:

Chrystele a dit...

merci de cette lecture chopée au hasard