12.8.10

Le droit de rêver

Reste-t-il encore un peu de place pour rêver dans cet univers? Ou même le rêve est-il colonisé et détourné dans des buts commerciaux (voir le bon film de Christopher Nolan, "Inception")? Le climat se fâche violemment au Pakistan, en Chine, la chaleur attise les incendies en Russie. Bon. Mais là au moins, c'est la nature qui s'énerve et réagit à nos excès. Mais quand on se tourne vers le golfe du Mexique et la marée de BP, vers l'Afghanistan où les défenseurs de la veuve et de l'orphelin torturent à qui mieux mieux, vers l'Irak ravagé, vers le Mexique et ses cartels ultra-violents, vers les sables bitumineux de l'Alberta... comment fait-on pour faire confiance en l'humain et rêver encore?
Allez, une petite randonnée au fond du bois pour se ressourcer. Se laisser abattre est une défaite qu'on ne peut pas se permettre!

2 commentaires:

Nathalie a dit...

C'est bon de te relire à nouveau...........j'adore ce dessin

Miss Helga Von Spielberg a dit...

Baisser les bras n'est pas une option.
Rien ne doit troubler nos actions
Cynisme et nihilisme ne sont que désillusions
Mais en coeur et en choeur
Poursuivons la rebellion