8.12.09

Helvetia

La Suisse (c’est-à-dire le 57% de ceux qui ont voté, en tout un peu plus de 2 millions de gens) a voté l’interdiction de construire des minarets sur son territoire. Et moi, j’ai HONTE.
Quel sensation affligeante...

En près de 5 ans que je suis au Québec, je m’efforce à l’occasion de donner une certaine image d’un pays très méconnu qui, que je le veuille ou non, est le mien. Je m’emploie à en dégager des éléments positifs, à démontrer que dans ce superbe petit coin de pays entre Alpes et Jura, il y a de grands penseurs, de grands créateurs, une belle ouverture et des gens merveilleux. Ce n’est pas une mission, car je n’ai aucune envie d’endosser un pays et encore moins de porter un drapeau, je ne dois rien à personne et je ne me reconnais pas dans quantité de choses «helvétiques». Cependant, quand on a changé de pays, on développe une envie de parler des bonnes idées que la terre qui contient nos racines a pu faire naître. Ne serait-ce que pour les dizaines (centaines?) de gens fabuleux que je connais en Suisse, de toutes origines, mes amis proches, ma famille, j’ai envie de parler de ce que ce peuple est capable d’engendrer de merveilleux quand l’occasion se présente.
Malheureusement, dimanche 29 novembre, pour la première fois, j’ai eu véritablement HONTE du pays qui m’a vu naître. Une majorité de ceux qui se sont déplacés pour voter (ceux qui ne se sont pas exprimés, sentez-vous mal!) ont suivi un nauséabond parti d’extrême-droite dans son délire. Pour une fois que le pays d’où je viens fait la une des médias québécois, c’est pour montrer la victoire de l’intolérance, de la haine et de la fermeture d’une confédération hermétique belliqueuse. Belliqueuse parce que deux objets sensibles étaient en votation: l'interdiction de construire de nouveaux minarets, mais aussi le refus d'interdire l'exportation de matériel de guerre.
Ce pays d’où je viens, je vous l’assure, n’est pas QUE comme ça. Loin de là.
Mais il est un peu comme ça quand même...

2 commentaires:

Elyzgo a dit...

Bonjour!
Je suis de tout coeur avec vous. J'étais en vacances en Italie lorsque j'ai appris ces résultats affligeants et catastrophiques, qui m'ont mis dans une grande colère. J'ai même songé un instant à demander l'asile politique aux Italiens, avant de lire dans la presse que la Lega avait trouvé l'idée de l'interdiction des minarets tellement bonne, qu'elle allait la proposer aussi en Italie. ... Bref.
Hier soir, en discutant avec un ami, j'ai pris conscience d'un fait qui m'a à peine remonté le moral: si on analyse les résultats par régions/villes, on constate que les villes où vivent le plus de musulmans (Genève, Zurich, Bâle, Neuchâtel, notamment) ont refusé cette initiative... ce qui montre, d'après moi, la réussite de l'intégration desdits musulmans.
Voilà ce que je voulais vous dire ce matin, depuis cette Suisse qui m'a aussi fait honte. Tâchons de faire mieux dans le futur. Mon souci, dans l'immédiat, est d'apprendre que de mes connaissances aient voté oui... Je ne sais pas bien comment je réagirai(s), le cas échéant. Mais vraisemblablement mal.
Meilleurs messages à vous et bravo pour vos dessins,
Elise

PS Je suis tombée sur votre site "par hasard": j'ai une alerte google qui m'informe à chaque fois que le mot "helvetia" (=mon employeur) apparaît sur une nouvelle page internet,

Amergyn a dit...

Merci pour votre commentaire, Elise. Vous êtes une preuve de plus que l'Helvétie n'est pas qu'un repaire d'intolérants hermétiques. Ne perdons pas courage, et bonne route à vous aussi!